Taxe de Timbre

Le « droit de timbre » est un impôt qui, dans le cadre de la médiation immobilière, est généralement appliqué à des actes tels que les contrats d'achat et de vente , les hypothèques et autres documents liés au transfert de propriété.

Le droit de timbre est l'une des obligations fiscales qui surviennent dans le cadre de la médiation immobilière au Portugal. Cette taxe est prélevée sur diverses transactions, notamment l'achat et la vente de biens immobiliers. Comprendre les mécanismes de cette taxe est essentiel, tant pour les agents immobiliers que pour les acheteurs et les vendeurs. Dans cet article, nous explorerons en profondeur ce qu'est le droit de timbre, comment il est calculé et son impact sur la médiation immobilière.

Qu’est-ce que le droit de timbre ?

Le « droit de timbre » (IS) est un impôt prélevé sur la valeur des transactions financières et des documents juridiques. Dans le cadre de la médiation immobilière, cette taxe s'applique généralement aux actes tels que les contrats d'achat et de vente, les hypothèques et autres documents liés au transfert de propriétés.

La « Taxe de Timbre » est « l'impôt le plus ancien du système fiscal portugais » , ayant été créée le 24 décembre 1660 ! En 2000, il a été rénové, éliminant son impact et supprimant l'achat d'un sceau physique.

Les transactions qui ne sont pas exonérées de TVA ne sont pas soumises au paiement du droit de timbre.

Qui est responsable du paiement des droits de timbre ?

Dans la plupart des cas, la personne responsable du paiement des droits de timbre est l’acheteur. Il est toutefois possible que les parties impliquées dans la transaction conviennent d’une répartition différente des responsabilités de paiement.

Comment est calculé le droit de timbre ?

Le calcul du droit de timbre dépend du type de transaction et du montant impliqué. Dans le cas de l'achat et de la vente de propriétés, la taxe est généralement calculée en pourcentage de la valeur de la propriété déclarée dans l'acte d'achat et de vente. Pour ce type de transactions, le taux est de 0,8% et s'applique sur le prix d'achat du bien :

IS = Valeur de l'acte ou valeur de l'actif fiscal (selon la valeur la plus élevée) x 0,8 %

Concernant les baux et sous-locations, le droit de timbre correspond à 10 % du loyer mensuel contracté.

Tableau général du droit de timbre (2023)

(relatif aux transactions immobilières)

Incidence Taux (%)
Acquisition onéreuse ou donation de propriétés 0,8
Acquisition gratuite de biens par les personnes physiques (successions et donations) dix
Location ou sous-location (au-delà d'un mois de loyer) dix
Attention : Cette lecture ne vous dispense pas de consulter le tableau actualisé du droit de timbre, disponible sur le Portail Finance.

Droit de timbre sur le crédit au logement

En plus du paiement du droit de timbre lors de la transaction d'achat et de vente d'une propriété, il peut y avoir un deuxième paiement par l'acheteur.Si vous contractez un prêt immobilier, vous devrez payer un droit de timbre sur le montant financé . Cette taxe sera facturée lorsque le montant du financement sera transféré sur le compte bancaire de l'acheteur du bien.

Le taux du droit de timbre varie en fonction de la durée du prêt :

  • Si la période d'amortissement est supérieure à cinq ans, le droit de timbre sera de 0,6 % ;
  • Si la durée d'amortissement est inférieure à cinq ans, le droit de timbre sera de 0,5 % ;

IS = Valeur du prêt logement x 0,6%

Impact sur la médiation immobilière

Pour l'agent immobilier – La connaissance du droit de timbre est vitale pour l'agent immobilier. Ce professionnel doit être en mesure d'informer ses clients sur les obligations fiscales liées à l'achat ou à la vente d'une propriété.

Pour l’acheteur et le vendeur , le droit de timbre peut avoir un impact significatif sur le coût total de la transaction immobilière. Il est donc crucial que les deux parties soient conscientes de ce coût supplémentaire.

Cas spéciaux

Propriétés de luxe

Pour les propriétés classées comme luxe, les taux du droit de timbre peuvent être nettement plus élevés. C’est un facteur à considérer en particulier dans les transactions portant sur des propriétés de grande valeur.

Exonérations et réductions

Il existe certaines situations dans lesquelles il est possible d’obtenir des exemptions du droit de timbre, sous réserve de remplir certaines conditions :

  • Intérêts sur les prêts pour l'achat de votre propre maison ;
  • Transfert (don) gratuit d'un bien au conjoint, à la personne unie civilement, aux descendants et ascendants ;
  • Acquisitions de biens immobiliers qui constituent un investissement pertinent dans le cadre du régime fiscal de soutien aux investissements (RFAI) ;

Conclusion

Le droit de timbre est un élément incontournable du scénario de médiation immobilière au Portugal. Avoir une compréhension complète de cette taxe aide non seulement les agents immobiliers à fournir un service plus complet et plus informé, mais permet également aux acheteurs et aux vendeurs d’établir de meilleurs plans financiers.

Articles connexes

L'hypothèque correspond à une véritable garantie qui garantit au prêteur (généralement une banque) qu'en cas de défaut par le débiteur du paiement intégral du montant du prêt, le premier pourra être remboursé du montant dû.
L'acte public est un document officiel, rédigé et signé devant notaire, qui formalise et confirme la transmission d'un bien, que ce soit par achat et vente, donation, échange, entre autres.

IMI

IMI - Imposto Municipal sobre Imóveis
L'IMI ou taxe foncière municipale est une taxe municipale qui est prélevée sur la VPT (valeur de la taxe patrimoniale) de tous les biens situés sur le territoire national et dont le paiement est annuel

Suivez-moi sur les réseaux sociaux